Enogrid

Bandeau Newsletter autoconsommation collective

Baisse des prix de l’électricité et autoconsommation collective

Tous les trimestres, Enogrid publie sa newsletter dédiée à l’autoconsommation collective en France. Afin de tenir les abonnés informés des développement clés du secteur, elle offre une synthèse des derniers évenement ainsi que des mises à jour sur les initiatives d’Enogrid.

 

Au sommaire de cette édition :

  • Les aides régionales à l’autoconsommation collective en 2024
  • Obtenir une dérogation au périmètre pour son projet
  • Les données de décembre 2023 sur l’autoconsommation collective
  • Votre agenda événementiel pour ce printemps 2024
  • La clé de répartition « dynamique dégroupée » est sur EnoLab

L'édito de cette newsletter

Les prix de l’électricité baissent en France : entre octobre 2023 et mars 2024, les prix de gros sont passés de 140€/MWh à 80€/MWh. La question suivante peut donc sembler légitime : est-il toujours intéressant de faire de l’autoconsommation collective ?

 

Si l’on observe les enjeux actuels et les prévisions du marché de l’électricité, la réponse est évidente. L’autoconsommation collective est toujours intéressante économiquement, tant pour les producteurs que pour les consommateurs. Elle assure une rentabilité stable sur le temps long et permet d’éviter les variations liées à un hiver particulièrement froid, une sécheresse affectant les centrales hydroélectriques ou d’éventuelles baisses de production nucléaire.

 

Ne nous laissons pas tromper par les prix actuels, il y a plus que jamais besoin d’accélérer notre transition énergétique et le développement des énergies renouvelables.

variation prix electricite

Au-delà de son impact positif pour la transition énergétique, l’autoconsommation collective est de plus en plus plébiscitée par les producteurs d’énergie renouvelable pour ses avantages économiques. En effet, les tarifs de vente de l’électricité au sein d’une opération peuvent être négociés entre les producteurs et les consommateurs, afin de trouver un prix de vente satisfaisant pour tous. Et ces derniers sont souvent plus intéressants que l’obligation d’achat.

 

D’après la société de conseil Roland Berger, la puissance de production des opérations devrait passer de 20 MW aujourd’hui à 940 MW d’ici 2028. Les retours d’expériences très positifs des porteurs de projets se multiplient, et les institutions étatiques soutiennent clairement l’autoconsommation collective. La filière se développe rapidement en France et elle n’est pas prête de s’arrêter.

 

Sur cette belle tendance, je suis très fier d’annoncer qu’Enogrid a obtenu le soutien de l’ADEME dans le cadre du plan du Gouvernement #France2030. Grâce à ce soutien, nous développons de nouveaux outils pour accompagner la demande croissante de projets en autoconsommation collective. Avec ce financement, c’est avant tout dans la transition énergétique que nous investissons : pour permettre aux maximums de Français de bénéficier d’une électricité verte et locale à un prix compétitif.

 

Notre équipe travaille depuis plusieurs mois sur un nouveau logiciel qui permettra de massifier l’autoconsommation collective en France. Nous vous le présenterons lors de notre prochain événement : la Journée de l’autoconsommation collective, le 4 juin 2024 à Lyon. Les inscriptions sont gratuites et déjà ouvertes sur ce lien.

 

Nous vous donnons donc rendez-vous ce 4 juin pour échanger, encore plus nombreux, sur toutes les actualités du secteur et célébrer ces avancées pour la transition énergétique !

 

– Rémi Bastien, président d’Enogrid